Le maillage interne, kézako ?

Cécile Massal 24 juillet 2019

Ordinateur entouré de différentes pages web, mettant en valeur les liens entre elles.

Les liens entrants ou backlinks sont très importants pour apporter de la notoriété à votre site web. Mais avez déjà vous entendu parler du maillage interne, véritable squelette de votre site ?

Dans cet article, nous allons découvrir ensemble ce qu'est le maillage interne, comment l'optimiser et quelles sont les différentes stratégies possibles pour booster votre référencement.

Qu'est-ce que le maillage interne ?

Commençons par une définition : le maillage interne désigne l'ensemble des liens qui se font entre les pages sur un site web.

Il dépend directement de l'arborescence de votre site web, c'est-à-dire de la structure et de l'organisation de ses éléments. Ce qui veut dire que tous les liens sont concernés, pas uniquement ceux du menu de votre site internet !

Comment ça fonctionne ?

Chaque page web contient des liens internes et externes. En SEO, ces liens sont importants car ils permettent aux robots de Google de juger de la pertinence de vos contenus.

La page d'accueil donne une sorte de "jus" à chaque lien présent sur la page. S'il y a 4 liens de présents sur la page d'accueil, chacun aura 25 % de jus sur les 100 % disponibles.

Plus on va descendre dans l'arborescence du site, plus les pages seront dites profondes, avec au moins 3 clics à réaliser en partant de la page d'accueil du site internet.

Tout l'enjeu du maillage interne est de mettre en avant les pages profondes grâce au jus et que vos visiteurs arrivent dessus plus facilement.

Pourquoi optimiser le maillage interne de votre site web ?

Améliorer le maillage interne de votre site web ne peut que vous apporter des bénéfices.

1 - Favorisez l'indexation de vos pages et fluidifiez la navigation

Le maillage interne favorise l'indexation de vos pages par les "crawlers" du moteur de recherche Google, c'est-à-dire son référencement. J'entends ici le mot référencement au sens strict du terme : apparaître sur le moteur de recherche.

Avant d'user de techniques pour mieux positionner votre page dans les SERPs (pages de recherche), il faut déjà qu'elle y apparaisse !

Quand vos pages se situent à plus de 3 clics de la page d'accueil, il est compliqué pour les GoogleBots (crawlers de Google) de les trouver. Si vous ajoutez des liens sur d'autres pages menant à vos nouvelles pages ou à vos pages "enfouies", les robots réussiront plus facilement à découvrir vos nouvelles pages.

Homme surfant sur le web Les robots crawlers de Google surfant sur le web grâce à la multitude de liens internes et externes existant.

De plus, publier du contenu régulièrement obligera les crawlers à venir souvent sur votre site : ils seront encore plus réactifs quand vous modifierez des pages déjà existantes ou que vous ajouterez du nouveau contenu.

Proposer de nombreux liens entre vos pages web fluidifie la navigation pour les robots mais aussi pour les humains ! Quand un lien est bien amené, il donne envie de cliquer dessus non ?

Par exemple, vous êtes une entreprise de construction de maisons pour des particuliers. Vous leur dédiez une page de votre site web pour leur présenter les différents axes sur lesquels vous les accompagnez : fondation, toiture, murs, gestion de projet...

Parmi votre page, insérer un lien vers un article de blog pour aider vos visiteurs à choisir le revêtement de leur toiture lors de la construction de leur maison ne peut que vous être bénéfique. Ce type de lien est appelé un lien contextuel.

Vos visiteurs passeront ainsi plus de temps sur votre site web et le taux de rebond sera moins élevé : ils quitteront moins rapidement vos pages car elles répondent à leurs attentes.

A contrario, le lien vers votre blog placé dans votre menu est appelé lien structurel.

2 - Optimisez le SEO de votre site

Le trafic de votre site web sera aussi qualifié : le visiteur sait sur quelle page vous souhaitez le diriger et se laissera guider si le sujet l'intéresse.

Le temps passé sur la page et le taux de rebond sont pris en compte par Google dans son algorithme... si vos visiteurs restent, vous finirez par être mieux positionnés sur les moteurs de recherche !

Comment optimiser votre maillage interne ?

Plusieurs points sont à améliorer pour obtenir un maillage interne en béton !

1 - Évitez les ancres de lien vides et variez les mots-clés

Une ancre de lien est le texte sur lequel le lien est ajouté. Vous devez utiliser des mots-clés présentant la page ciblée par le lien : Google analysera ceci, et vos visiteurs en apprendront plus sur la page que vous leur conseillez.

Par exemple, chez Sysentive, on insère des suggestions d'articles parmi les articles que l'on écrit. On utilise le nom entier de l'article comme ancre, pour se positionner sur tous les mots-clés du titre.

Quand vous ajoutez un lien, choisissez soigneusement les mots-clés sur lesquels vous allez positionner votre ancre. Laissez-le vide ou créez un lien sur un texte sans valeur est dommage, car cela augmente votre SEO.

Je vous conseille aussi de varier les mots-clés sur lesquels vous positionnez vos ancres de liens. Il est important de gagner en naturel, car Google souhaite avant tout offrir à ses visiteurs la meilleure expérience de navigation possible.

Attention : à force d'optimiser, cela risque de ne plus l'être ! Variez donc les mots-clés, le nombre de mots-clés... en bref, soyez naturels.

2 - Ajoutez plusieurs liens internes par page

Pour créer des liens entre toutes vos pages, il est important d'ajouter de nombreux liens entre celles-ci.

Un minimum de 4 est conseillé pour créer un maillage interne intéressant. Par contre, il est conseillé de ne pas dépasser 100 liens sur une même page car le jus serait mal diffusé.

Mais tout dépend du nombre de mots par page ! Si vous avez un article de blog de 3 000 mots ou un de 600 mots, vous n'allez pas intégrer le même nombre de liens. Je vous le redis : l'utilisateur est roi, et Google va sanctionner votre site s'il n'est pas agréable.

Vous pouvez aussi ajouter plusieurs liens à votre footer - le pied de page des sites internet - pour mettre en avant les pages que vous souhaitez mettre en avant.

Notez aussi que mettre plusieurs ancres par page n'est pas utile, car Google prend en compte uniquement l'ancre qui apparait en premier sur la page.

Chaines

Les stratégies de maillage interne

Il existe plusieurs stratégies de maillage interne.

1 - La stratégie de linking de base

Cette stratégie est simple : toutes les pages d'un site web peuvent entrer en contact grâce aux liens. À travers du menu et des catégories de votre site web, vous allez pouvoir lier toutes les pages entre elles.

N'appliquez cette stratégie que si vous avez un site web avec peu de pages : dépasser la centaine de pages est risqué car le jus a du mal à se répartir et votre arborescence risque d'être un peu brouillon.

2 - La stratégie de linking de l'arbre généalogique

Visualisez dans votre tête un arbre généalogique, pour lequel de sommet est la page d'accueil. Vous avez votre stratégie d'arbre généalogique !

En créant des sous-catégories, les catégories supérieures "arrosent" les plus basses. Mais attention : votre visiteur peut mettre du temps à atteindre des pages profondes. Les robots crawlers peuvent aussi avoir du mal à atteindre ces pages et à les indexer...

Pour résoudre ce problème, il peut être judicieux de présenter toutes les sous-catégories au même niveau et faciliter ainsi la navigation.

3 - La stratégie de linking en silo

Cette technique consiste à cloisonner la sémantique. Je m'explique : chaque thème de votre site web est totalement indépendant des autres.

Vous avez un blog de vêtements, cosmétiques et maroquinerie de luxe. Vous allez avoir les différentes sous-catégories qui seront chacunes indépendantes. Par exemple, vous ne créez aucun lien entre les articles vêtements et maroquinerie, mais entre plusieurs articles de chaque catégorie. Le LinkJuice est donc redistribué directement à l'intérieur de chaque silo.

Chaque silo aura son propre langage sémantique car sa propre thématique, et seule la page d'accueil fera le lien entre les différents thèmes de votre blog.

Pour conclure,

Le maillage interne est une partie intégrante de votre stratégie SEO et stratégie de netlinking.

En variant les mots-clés des ancres, en proposant des liens sur chaque page de votre site vers d'autres pages ou en mettant en place une stratégie de linking, vous donnez toutes les chances à votre site web d'être agréable et d'avoir un meilleur positionnement dans les moteurs de recherche.

Pour finir, je vous conseille de faire de temps en temps un tour sur votre site et de vérifier qu'il n'y a pas d'erreur 404 (quand une page n'existe plus ou que le lien a changé). Vous perdriez de l'expérience utilisateur et seriez sanctionnés par Google !

Cécile Massal

Passionnée de WebMarketing, SEO et Community Management, Cécile tente de percer chaque jour un peu plus les secrets du digital. Elle aime partager ce qu'elle apprend avec vous à travers le blog de Sysentive.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le avec vos collègues ou amis :